Stage en situation

Pour tout renseignement  (fonctionnement AGRAMM) ,  joindre le Pôle Montagne :

contact : MONTAGUT Thierry

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

téléphone : 06 34 06 10 74

 

POLE NATIONAL DES METIERS DE L'ENCADREMENT DU SKI ET DE L'ALPINISME

1 rue Joseph Chanrion cité administrative– CS 20094
38032 Grenoble Cédex 1

Tel standard : 04.57.38.65.38

 

 

TITRE V - STAGE EN SITUATION (arrêté du 25/09/2014)

 Art. 9. Le stage en situation fait partie intégrante de la formation et permet aux stagiaires, à travers des mises en situation professionnelle :

de découvrir les différents aspects du métier ;

de mettre en application les contenus techniques et pédagogiques dispensés par l’Ecole nationale des sports de montagne, site du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne ;

de se préparer à la suite de leur formation ;

d’acquérir les éléments nécessaires à la rédaction des documents requis pour l’examen final.

 

Le stage en situation débute à compter de la validation du cycle préparatoire et prend fin à l’expiration du livret de formation.

Il comporte un nombre minimal de vingt-cinq randonnées pédestres en moyenne montagne non enneigée, dont :

au moins dix randonnées dont une randonnée comportant une itinérance d’au moins trois jours, effectuées en présence d’un titulaire du diplôme d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne, ou du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne, ou d’un des diplômes du brevet d’Etat d’alpinisme à l’exclusion du diplôme de moniteur d’escalade. Au moins cinq de ces randonnées sont effectuées sous l’autorité d’un conseiller pédagogique figurant sur la liste établie dans les conditions définies à l’article 10 du présent arrêté ;

au moins dix randonnées effectuées en autonomie, attestées par le conseiller pédagogique mentionné au précédent alinéa.

 

Quinze randonnées sont effectuées entre l’unité de formation « milieu naturel estival et milieu humain » et l’unité de formation optionnelle « moyenne montagne enneigée » ou l’unité de formation optionnelle « moyenne montagne tropicale et équatoriale ».

Les randonnées sont effectuées en situation d’encadrement professionnel dans plusieurs massifs et sur des itinéraires différents, avec des publics variés. Elles sont consignées sur les fiches types du carnet de randonnées prévu à l’article 8 et comptabilisées selon les modalités prévues à l’annexe III-1 du présent arrêté.

Dans le cadre d’une convention de stage pédagogique en situation dont le modèle figure en annexe III-2 au présent arrêté, un conseiller pédagogique contribue à la formation du stagiaire et en assure le suivi par toutes actions de conseil, d’observation, de formation théorique et pratique ainsi que de bilan.

La qualité de stagiaire ne vaut que dans le cadre d’une convention de stage en cours de validité.

La ou les attestations de stage émanant du pôle national des métiers de l’encadrement du ski et de l’alpinisme sont délivrées et attestées pour chaque période de stage, par le conseiller pédagogique et validées par le délégué national du pôle.

Le conseiller pédagogique ne peut encadrer plus de trois stagiaires simultanément.

 

Art. 10. La liste des conseillers pédagogiques est établie annuellement par le délégué national du pôle national des métiers de l’encadrement du ski et de l’alpinisme, après avis de la section permanente de l’alpinisme de la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne.

Le conseiller pédagogique répond aux conditions suivantes :

être titulaire depuis six ans au moins du diplôme d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne, ou du diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de haute montagne, ou d’un des diplômes du brevet d’Etat d’alpinisme à l’exclusion du diplôme de moniteur d’escalade ;

être en activité et en possession d’une carte professionnelle d’éducateur sportif en cours de validité ;

avoir satisfait, le cas échéant, au recyclage prévu à l’article 1er du présent arrêté.

 

 

Le délégué national du pôle national des métiers de l’encadrement du ski et de l’alpinisme peut, dans les mêmes formes, retirer à tout moment de la liste, un conseiller pédagogique qui ne répondrait plus aux conditions fixées.

 

 

EXTRAIT ANNEXE III

 III-1. Comptabilisation des randonnées effectuées dans le cadre du stage en situation

 

Les randonnées effectuées dans le cadre du stage en situation sont ainsi comptabilisées :

une marche effective d’une durée minimale de 5 heures compte pour une randonnée ; 15 randonnées, dont 3 en autonomie, doivent répondre à ce critère ;

une marche effective d’une durée comprise entre 3 et 5 heures compte pour une demi-randonnée.

 III-2. Convention de stage pédagogique en situation


 

Pour être validée, la présente convention doit être transmise au Pôle national des métiers de l’encadrement du ski et de l’alpinisme au plus tard le premier jour du stage.

 
 

 

"MODELE CONVENTION - voir ANNEXE III  arrêté du 25/09/2014"

 

 

Article 2

 

 

Le conseiller pédagogique s’engage à donner au stagiaire la possibilité d’effectuer un stage pédagogique en situation sur l’année civile .... et à lui confier en responsabilité des randonneurs, dans le cadre des prérogatives d’accompagnateur stagiaire définies à l’article 9 de l’arrêté du 2014 relatif à la formation spécifique du diplôme d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne

 

Article 3

 

 

Le conseiller pédagogique met en œuvre les moyens nécessaires à la préparation du stagiaire à la profession d’accompagnateur en moyenne montagne.

Il apprécie   son comportement en situation   professionnelle, le conseille sur les aspects techniques et pédagogiques dans le respect des règles de la profession, l’aide à compléter sa formation, rédige le rapport de fin de stage reporté dans le carnet de randonnées.

Il prend toutes dispositions pour que le stagiaire soit conseillé avant ses interventions et lors de bilans périodiques.

 

Article 4

 

Le stagiaire s'engage :

- d’une part, à respecter les prérogatives d’accompagnateur stagiaire définies à l’article 9 de l’arrêté du 25 septembre 2014 relatif à la formation spécifique du diplôme d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne, les règles déontologiques de la profession d’accompagnateur en moyenne montagne et, le cas échéant, le règlement intérieur de l’organisme employeur ;

 

d’autre part, à participer activement à la formation qui lui est dispensée.

 

Article 5

 

 

Pour tout litige entre les parties qui ne trouverait pas de règlement, il en sera référé au Pôle national des métiers de l’encadrement du ski et de l’alpinisme dépositaire de la convention de stage, pour un règlement amiable.

 

 

Article 6

 

Le conseiller de stage et le stagiaire sont assurés en responsabilité civile professionnelle.

 


Nota. La convention de stage, établie en deux exemplaires, est signée par le conseiller pédagogique et le stagiaire ; elle est visée par le délégué national du Pôle national des métiers de l’encadrement du ski et de l’alpinisme. A défaut, la convention de stage est nulle et de nul effet. En cas de contrôle, le stagiaire est tenu de produire l’exemplaire qui lui est destiné.